Impression 3D Métal

Des questions sur l’impression 3D métal ?

Contactez notre responsable produit Myrtille Comte :

+33(0)6 71 49 83 93

Repmo 3D

Le Groupe REPMO, avec son offre REPMO 3D, est le partenaire exclusif de GE Additive en France. Avec deux marques faisant déjà référence dans leur domaine, Concept Laser et Arcam EBM, GE Additive a choisi REPMO 3D pour assurer le conseil, la vente et le SAV de ses équipements de fabrication additive métal et conforter ainsi sa place de leader mondial sur le marché.

REPMO 3D propose un accompagnement personnalisé au plus près de ses clients, avec une équipe d’ingénieurs et de techniciens dédiée.

REPMO 3D est un package global de produits et services incluant la formation, le conseil, la fourniture d’équipements, la maintenance ainsi que du prototypage rapide.

2 technologies au service de l’impression 3D Métal

  • Direct Metal Laser Melting (DMLM) - LaserCUSING©

    Direct Metal Laser Melting (DMLM) est un procédé de fabrication additive qui utilise les lasers pour fondre de très fines couches de poudre de métal permettant de concevoir un objet en 3 dimensions à partir de données CAO.

    Le LaserCusing© est une technologie brevetée par Concept Laser utilisant ce procédé. Elle permet de solidifier une fine couche de poudre métallique qui est fusionnée de manière précise grâce à un laser. La pièce est alors formée couche par couche, avec une épaisseur pouvant aller de 15 à 150 microns, en abaissant peu à peu le plateau d’impression.

    Ce procédé permet la production économique de composants très complexes dans des lots relativement petits, avec un fort niveau de précision. Les applications sont variées et couvrent de nombreux besoins dans différentes industries, telles que le médical et le dentaire, l’aérospatial, la fabrication d’outils et de moules, l’automobile, l’horlogerie et la joaillerie.

    Découvrez le procédé LaserCUSING© en vidéo


  • EBM Electron Beam Melting

    L’impression 3D par fusion de faisceau d’électrons fait partie de la famille de fusion sur lit de poudre.

    Elle utilise un faisceau d’électrons pour fusionner les particules de métal et créer, couche par couche, la pièce souhaitée.

    Ce processus breveté, développé par Arcam EBM dès 2002, offre une grande liberté de conception des pièces, tout en leur conférant d’excellentes propriétés mécaniques.

    Le faisceau d’électrons est contrôlé par champ magnétique, qui permet un contrôle beaucoup plus avancé qu’un système optique mécanique (lentilles et miroirs).

    Cette maîtrise permet d’imprimer des alliages haute température sans fissuration, de fusionner jusqu’à 70 zones différentes simultanément ou encore de réduire les contraintes résiduelles durant l’impression et donc le besoin de post-traitement.

    Découvrez le procédé EBM en vidéo

Besoin d’une information